Date 2021

28.05 au 30.05

HISTORIQUE DU TIR FÉDÉRAL EN CAMPAGNE (TFC)

 Le développement du Tir fédéral en campagne est étroitement lié à l’introduction des Tirs obligatoires. Avec l’Organisation militaire du 8.5.1850 apparait pour la première fois un tir de précision, dont l’organisation et le programme à exécuter font toutefois parties des prérogatives cantonales. Les résultats s’avérèrent en général insatisfaisants. Le constat selon lequel « … seuls 15 % des coups tirés sur une distance moyenne de 300m ont touché la cible-mannequin, 85 % ont passé à côté du but … » amena alors le Parlement fédéral à introduire dans l’Organisation militaire de 1874 des tirs hors du service obligatoires. C’est le 8 octobre 1872 qu’eut lieu le premier Concours de sections en campagne sur la Montagne de Douanne (Twannberg). Dès 1879, des Tirs cantonaux en campagne sont organisés dans les cantons de Berne et de Soleure. Il fallu toutefois encore passablement de temps jusqu’à ce que le Tir fédéral en campagne devienne une institution permanente. Au début, ce n’est que dans quelques cantons de la Suisse centrale, ainsi qu’à Berne et à Soleure qu’il connut un essor réjouissant.

Les dirigeants de la Société suisse des carabiniers (SSC) se rendirent toutefois très vite compte du fait que cette manifestation était un moyen formidable en vue d’une large promotion du tir. S’étant en l’an 1899 contentée d’un simple soutien financier, la SSC s’efforça dès le tournant du siècle d’émettre des bases solides pour l’organisation de ce concours. Le 12 juin 1887, le Tir fédéral en campagne eut lieu dans l’ensemble du canton de Berne. 114 sections y prirent part avec 2258 tireurs. En 1919, un Tir fédéral en campagne au pistolet est introduit et, en 1926, tous les cantons prennent pour la première fois part au Tir fàdàral en campagne. Depuis 1940, le Tir fédéral en campagne a lieu chaque année. Aujourd’hui, environ 60% des femmes et des hommes participant au Tir fédéral en campagne y obtiennent un résultat leur donnant droit à la distinction. Aujourd’hui, environ 60% des femmes et des hommes participant au Tir fédéral en campagne y obtiennent un résultat leur donnant droit à la distinction.